les Adrets: le Pré Tarachou
 

En 1995, la municipalité décide de réaliser un village d'activité HQE, mêlant logements sociaux, logement propriétaires, entreprise et une chaufferie bois communale pour attirer une nouvelle population en préservant la qualité du cadre de vie . Des 1996, elle s'entoure de la CAUE (Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement), consulte les élèves de l'école d'architecture de Grenoble, achète le terrain et se lance dans un long parcours de consultation publique, mais aussi d'argumentation pour convaincre et rallier les diverses subventions.

Le premier coup de pioche est donné en 1999 pour la chaufferie communale mais la société SDH (Société Dauphinoise de l’Habitat) traine a démarrer la construction des logements sociaux.

Au printemps 2000, l'équipe municipale excédé des reports perpétuels de la société SDH, lance une opération médiatique, soutenu par plusieurs villageois: ils se relaient de 8h a 20h dans une ronde en marchant autour du terrain a construire. Opération réussit puisque 4 jours plus tard, la SDH s'engage a démarre les travaux des la fin de l'été.

Les différents bâtiments ont été livres entre 2000 et 2001 et inaugurer le 22 septembre 2001.

En 2006, un espace sportif incluant terrain de foot, air de pique nique, terrain de pétanque et jeux pour enfant vient compléter ce village d'activité (voir les Adrets en images).

Ils racontent le Pré Tarachou: